protéine
28 Fév
2017

30% des macronutriments quotidiens dans un programme de nutrition de prise de masse et  60% dans un programme de nutrition de sèche, peut être un bon compromis. Les protéines servent à accroître la masse musculaire, la réparer ou la maintenir. Elles servent également à transporter l’oxygène. C’est la raison pour laquelle les protéines, principaux nutriments des muscles, sont présentes dans tous les programmes de nutrition de musculation.

Les protéines dans la nutrition de prise de masse

La proportion de protéines présente dans l’alimentation doit être d’environ 30% par rapport aux autres  nutriments,  pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme dans la musculation.  La norme recommandée est de 2g/kg /j en musculation, car l’équilibre acido-basique de l’organisme peut-être perturbé par un excès de protéines.  En effet, lors d’une surconsommation de protéines notre corps n’arrive plus à suivre le travail d’élimination des acides.

Les protéines dans la nutrition de sèche

La proportion de protéine est élevée, soit 60% de l’apport journalier dans l’alimentation. Celle-ci va servir à préserver la masse musculaire d’une fonte lors du régime de sèche, car le corps va fournir l’énergie dont il a besoin par néoglucogenèse en cas de besoin.

Les protéines présentes dans l’alimentation

Elles sont de deux sortes, animales et végétales. Les protéines animales sont les seules dites complètes du fait de leur teneur très élevée en acides aminés. Elles se retrouvent dans l’œuf, le fromage blanc, la viande rouge comme le bœuf ou l’agneau et aussi dans les viandes blanches comme le poulet, le porc, le poisson ou le lapin. Ces dernières viandes sont le plus souvent recommandées du fait de leur faible teneur en matière grasse.  En ce qui concerne les protéines végétales, elles sont dites incomplètes. Elles sont présentes dans le soja à titre d’exemple.

Les protéines extraites

En plus de l’alimentation, les protéines extraites, c’est-à-dire issues de produits du commerce, comme les compléments alimentaires sont recommandées dans l’objectif d’une prise de muscle plus importante. Ils se présentent sous forme de poudre à diluer et peuvent se trouver sur internet ou dans les boutiques spécialisées pour la musculation.

 

 

 

 

Bien débuter en musculation
16 Fév
2017

Lorsqu’on commence à faire de la musculation, il faut savoir qu’il existe des programmes spécialement adaptés au débutant qui permettent de ne pas faire de gestes inutiles. Deux méthodes sont alors proposées. Le full body et le split routine. Ils admettent de gagner en muscle. Les exercices sont nombreux, mais doivent être pratiqués régulièrement selon le programme choisi pour être efficace.

Le programme full body dans la musculation

Le full body permet de travailler l’ensemble du corps avec des exercices basiques. Il ne privilégie pas la quantité de mouvement à effectuer, mais plutôt la qualité. Le travail sur la totalité du corps se fera donc en une séance de musculation.

Les exercices pour travailler le haut et le bas du corps sont nombreux. Plusieurs sites internet proposent des séries d’exercices à faire en full body avec ou sans matériel. Cette séance d’exercices en musculation sera répétée 3 fois par semaine avec un jour de repos par semaine. La durée de chaque exercice s’effectue en moins d’une heure.

Il est important dans ce programme de laisser les muscles se reposer, car le travail sur tout le corps ne peut pas se faire d’une manière trop rapprochée. C’est pourquoi une fréquence de 3 jours non consécutifs de musculation par semaine est préconisée. Le full body permet de construire un physique équilibré. Il s’adresse donc au débutant qui veut améliorer son esthétique.

Le split routine dans la musculation

Le split routine est la deuxième méthode proposée aux débutants. Elle travaille chaque partie du corps séparément en une séance de musculation. Par exemple le lundi les jambes, mercredi les pectoraux et vendredi les épaules. Dans ce cas les muscles ciblés ne travaillent qu’une fois par semaine.

Comme un seul groupe musculaire est sollicité, l’esthétique du corps peut-être amélioré selon les besoins de chacun. Les exercices seront plus ou moins intenses selon l’objectif escompté. Il sert à développer la force chez le débutant qui veut obtenir un résultat ciblé.

Garcinia cambogia allié minceur
8 Fév
2017

Le Garcinia Cambogia est un petit fruit tropical qui nous vient d’Indonésie. On lui donne aussi parfois le nom de baie de Brindall. Au goût amer, ce fruit en forme de citrouille se retrouve régulièrement dans les préparations en Asie. Il fait parler de lui pour ses vertus qui soulagent les rhumatismes mais aussi parce qu’il aurait une action sur la perte de poids. Qu’en est-il ?

Quels sont les avantages de la consommation de Garcinia Cambogia ?

Grâce à un composant particulier, l’acide hydroxycitrique, le Garcinia Cambogia aurait premièrement une action directe sur la perte de poids. La sérotonine et l’absorption de glucides dans le sang sont directement touchées par cet acide. La sérotonine est une sorte de messager chimique qui agit sur le bien-être. Ainsi, le corps ne produit pas de nouvelles graisses et même va puiser dans le stock de graisses déjà acquises par le métabolisme et les glucides.

Un autre grand avantage du Garcinia Cambogia dans votre programme minceur est qu’il vous aide à couper cette sensation de faim qui peut parfois vous ennuyer dans les régimes. Vous atteignez une satiété et consommez moins de calories.

Des études ont été menées sur ce fruit tropical mais n’ont pas encore réussi à démontrer une action concrète. Les personnes qui en ont pris témoignent pourtant de son efficacité comme un allié indéniable dans leur perte de poids. Son action sera décuplée avec un programme minceur qui consiste en une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.

Une prise sans risque ?

La consommation de Garcinia Cambogia peut engendrer quelques effets secondaires comme des maux de tête ou des vertiges. Le fruit est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants. Certaines personnes consommatrices de médicaments contre le diabète ou l’asthme doivent éviter également d’absorber ce fruit. Comme pour tout complément alimentaire, l’absorption de ce type d’élément devrait être surveillée par un spécialiste ou un médecin. Ceux-ci pourront également vous conseiller sur les doses à ne pas dépasser.

En quoi consiste une cure de Garcinia Cambogia ?

Très facile à absorber, ce fruit venu d’Asie du Sud Est peut-être pris sous forme liquide ou sous forme de pilule. Elles sont absorbées 30 à 60 minutes avant les repas avec beaucoup d’eau. La cure sera plus efficace si le complément est ingéré avant le repas. Il participera ainsi à l’effet de satiété. En complément, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en minéraux et en vitamines, qui viendront participer à l’action du fruit et à votre programme minceur.