Savoir respirer
29 Déc
2016

Expirer pendant l’effort et inspirer lors de la reprise de la position initiale est la forme de respiration la plus recommandée pendant les exercices de musculation.  Il est donc utile de savoir contrôler sa respiration afin d’atteindre ses objectifs au mieux.

Les avantages de savoir respirer pendant les exercices  de musculation

Le muscle est mieux oxygéné lorsque la respiration est bien exécutée. De ce fait, le muscle est plus performant et la fatigue s’installe moins rapidement.

La manière de respirer pendant les exercices de musculation

En général, il est conseillé d’expirer pendant l’effort et  d’inspirer lors de la reprise de la position initiale.

Par exemple on peut citer pour les exercices de squat une inspiration lorsqu’on plie les jambes lors de la descente et une expiration lors de la remontée.

Pendant les exercices de développé couché, le conseil est d’inspirer pendant la descente de la barre et  expirer lors de la contraction pour remonter la barre.

Pour les exercices de curls barre, la respiration préconisée est de prendre une inspiration au début du mouvement bras tendus lorsqu’on prend la barre,  puis de souffler lors de la flexion des bras.

Une respiration peu  recommandée pendant les exercices de musculation

Inspirer pendant l’effort et expirer lors de la reprise de la position initiale n’est pas  recommandé en musculation. De même respirer par le thorax plutôt que par le ventre empêche les poumons de se remplir complètement,  d’où une oxygénation amoindrie des muscles.

Les moyens pour savoir mieux respirer

Apprendre des techniques de respiration,  voire pratiquer le yoga ou la relaxation permet d’apprendre à mieux gérer son souffle.

Les techniques de respiration et de relaxation peuvent être pratiquées en s’informant sur internet ou par le biais de livre.  Pour le yoga, il est conseillé de prendre des cours au début de la pratique.  Le professeur pouvant donner des conseils personnalisés.

 

half body
21 Déc
2016

En pratique, 3 séances de musculation half body et 2 natations réparties sur une semaine est un bon compromis pour améliorer ses performances. Se concentrer plus particulièrement sur ses pectoraux et ses bras est intéressant lors de la pratique de la natation sans toutefois faire l’impasse sur les jambes et les cuisses.

 Le programme half body , une bonne indication

Un programme d’entraînement de half body pour le haut du corps, axé sur les pectoraux et les bras peut-être efficace lors de la pratique de cette discipline. Ces parties du corps sont particulièrement stimulées dans ce sport, pour faire du crawl ou de la brasse par exemple. Mais les jambes aussi travaillent dans ces deux figures. Aussi, le programme d’entraînement en half body pour le bas du corps sera, lui, axé sur les cuisses et les jambes.

Les exercices à faire dans ce programme de half body

Les exercices en half body pour le haut du corps à privilégier pour le développement des pectoraux seront les pompes,  les dips et  le développé couché. Ces exercices de musculation vont cibler la partie haute et la partie basse des pectoraux. 2 séances par semaine sont recommandées. Pour les bras, la même série d’exercices sera appliquée, mais on ajoutera des curls et des tractions. Ces exercices vont développer les biceps et les bras de manière notoire.

Par ailleurs, une seule séance de half body pour le bas du corps par semaine peut s’avérer suffisante. Un exercice de squat est intéressant pour muscler les cuisses et les jambes.

Les séances de musculation, au nombre de 3 par semaine, seront idéalement espacées par celles consacrées à la natation.  Les repos de 2 jours complets recommandés entre deux séances de musculation dans un programme de half body, seront mis à profit pour nager. En résumé, cela fera donc un entraînement de 3 séances de musculation, 2 jours de repos et 2 séances de natation répartis  sur  une semaine.

tendances-fitness
15 Déc
2016

Faire du sport présente beaucoup d’avantages, autant pour le corps, que pour la psychologie. Pour trouver l’activité physique qui peut motiver et répondre aux besoins, rien de tel que la pratique du fitness. Pour se maintenir en forme, découvrons ensemble les trois nouvelles tendances  de fitness actuelles.

Le trapèze volant : l’art de la haute voltige

Voilà la rénovation en matière de fitness, c’est le trapèze volant, un art de la haute voltige. Autrefois, il n’était considéré que comme une discipline aérienne du cirque, mais avec le temps, c’est devenu une prouesse à la portée de tous. Le trapèze volant fait travailler toutes les parties du corps, depuis les orteils, jusqu’à la tête. Il fait également travailler à la fois plusieurs muscles : les abdominaux, les muscles des bras, les épaules et les dos. Il ne présente non seulement d’avantages physiques, mais également psychologiques, puisqu’on apprend peu à peu à vaincre la peur et avoir une confiance en soi.

Le body Jam : la danse pour s’amuser

Si on explique le concept du body jam, c’est un cours cardio-dansé, où on a deux blocs chorégraphiques. Tous les styles de musique s’adaptent au body jam, dans le but de s’amuser, apprendre à danser, qu’on soit danseur ou pas, débutant ou avancé. L’important c’est d’essayer de s’entrainer au maximum, puisque les pas ne sont pas si compliqués que ça.   Le body jam permet de travailler son cardio et de brûler les graisses, tout en s’amusant. Il est en général  dirigé par un coach sportif.

Le NIA : la danse du moment présent

Le NIA ou Now I Am  est à la fois une danse, un art de vivre et une philosophie qui amène un équilibre,  de la joie  tant que physique et pour la sérénité intérieure. NIA veut dire « maintenant j’existe », c’est une danse qui se fait dans le moment présent. Cette danse mélange à la fois la liberté,  une expression spontanée et intuitive selon le rythme de la musique proposée. C’est une structure, une sorte de fil conducteur  qui invite au mouvement et au déplacement, permettant d’une manière de pouvoir à danser ensemble.  Le NIA apporte une attention particulière sur une partie physique, par exemple une attention sur le dos pour avoir une flexibilité, une souplesse, la possibilité de mouvement. Concernant sa pratique, il n’y a aucune règle, puisqu’on peut le faire quand on veut et où on veut, que ce soit en cours, ou chez soi.

régime-minceur
15 Déc
2016

Nombreux sont les régimes mises à disposition en terme de minceur, mais bon nombre s’avère inefficace, nous avons fait le tri pour savoir parmi ces régimes quels sont les plus appropriés et efficace mais surtout lesquels sont les moins nocifs pour notre santé. Voici quelques classements issus de notre propre sondage en termes de régime minceur.

En pole position nous avons :

Le régime Minceur Dukan :

L’inventeur de ce régime est nul d’autre que le Dr Dukan comme son l’indique. C’est un régime du moins protéiné ou hyper protéiné car selon le docteur Dunkan, pour perdre du poids il n’est pas forcément nécessaire de s’abstenir de manger mais plutôt faire un tri de ce que l’on consomme, entre autre la prise de protéine est primordial mais il faut juste éviter les aliments qui ont une forte teneur en graisse et calorie, favoriser plutôt les légumineux et les fruits. En revanche il est important de faire attention et de prendre en considération les dangers du régime dukan

Le régime minceur chrononutrition :

Ce régime est basé sur le principe de respecter les heures de repas, au bon moment, tout en choisissant les aliments à consommer qui correspondent à chaque repas et à un instant précis. Le petit déjeuner  se prend à l’heure du réveil exactement et ses composants sont les suivants : pain ; beurre ; fromage et le déjeuner doit se faire précisément  5h après et ce dernier doit se composer de viande maigre ou du poisson plus quelques pomme terre ou des pattes. Le gouter est composé de fruit sec et oléagineux tels l’amande ; les pistaches etc…Le diner ne doit comporter que quelques légumes ou des crudités en ajoutant une viande maigre ou du poisson. Ce régime inclus également un effort physique du moins régulier.

Le régime minceur Weight Watchers :

Ce régime est basé sur un principe qui est du moins simple, car il ne faut pas s’abstenir de manger mais plutôt contrôler à la loupe, tout ce que l’on consomme  en synchronisant avec une activité physique régulière, et en mettant au devant de la scène l’épanouissement personnel.

Le régime minceur« Dash » :

Ce régime est basé sur le fait de ne manger que des fruits et des légumes ainsi que des céréales pour une perte de poids conséquente .Ces derniers sont surtout reconnu par sa capacité à régulariser la tension artérielle ainsi que la prévention de certaines maladies comme le diabète et bien d’autres.

Le régime minceur crétois ou méditerranéen :

Ce régime remonte au temps des grecques qui vivaient à crète d’où l’appellation « crétois »le principe est simple, il faut diversifier l’alimentation et  manger plus de 20 fruits et légumes par jour en ajoutant des viandes maigres comme le poisson et que la seule matière grasse à utiliser au quotidien est l’huile de l’olive.

 

types morphologiques
15 Déc
2016

Ectomorphe, endomorphe et mésomorphe sont des termes utilisés en bodybuilding pour désigner une certaine morphologie propre à l’adepte de la musculation. Il va de soi que le programme d’entraînement que chacun d’eux va utiliser sera différent selon sa morphologie.

L’ectomorphe

L’ectomorphe a une silhouette longiligne, une ossature mince et une masse musculaire peu marquée. Il brûle naturellement une grande quantité de calories.

Dans le cadre de son programme d’entraînement, il doit faire attention à son programme de nutrition, qui doit s’orienter vers une alimentation de prise de masse. C’est-à-dire, avec un apport glucidique et protidique important. Les lipides peuvent être consommés sans problèmes. La prise de compléments alimentaires de type protéines est recommandée. Pour le programme de musculation, l’entraînement ne doit pas être trop long. Un exercice de 45 min pratiqué 2 ou 3 fois par semaine est suffisant pour ne pas entraver le régime de prise de masse.

L’endomorphe

L’endomorphe a une silhouette ainsi qu’une ossature épaisse et une masse musculaire importante, mais également de la graisse qui masque celle-ci. L’objectif de son programme d’entraînement sera donc d’éliminer celle-ci.

Pour son programme d’entrainement, une alimentation de sèche, c’est-à-dire des aliments pauvres en glucides et en lipides, mais comme dans n’importe quel programme de nutrition qui réserve la plus grande part aux protéines. Les brûleurs de graisse sont une aide non négligeable dans la perte de poids. Souvent, il y a également une rétention d’eau. Il faut penser à limiter les apports en sel. Concernant les exercices de musculation, il faudra privilégier des séries longues jusqu’à ressentir une brûlure. Des séries d’exercices de 20 répétitions par exemple sont recommandées.

Le mésomorphe

Le mésomorphe a naturellement une très bonne masse musculaire. Celui-ci n’a pas besoin de régime particulier, par contre une alimentation saine est préconisée. Concernant les exercices, il faut travailler avec une série d’exercices de 6 répétitions environ. Quel que soit l’exercice physique entrepris, il lui sera profitable.

 

dangers-regime-dukan
15 Déc
2016

Le régime mis en place par le Docteur Dukan rencontre aujourd’hui un grand succès. Il préconise la consommation d’un certain nombre d’aliments hyper-protéinés, en partant du principe que l’homme depuis qu’il est devenu chasseur, s’est doté d’un organisme adapté à la consommation de viandes et de poissons.
Mais comme pour tout régime, une certaine prudence s’impose. Ce régime présente des risques, que nous allons vous détailler ici.

Quelles sont les conséquences de l’ingestion d’une telle quantité de protéines ?

Le régime Dukan se divise en plusieurs phases. C’est au cours des deux premières que la protéine est reine. Pendant la première, seules des protéines pures (viandes, poisson…) peuvent être ingérées, entraînant une perte de poids rapide. La deuxième phase réintroduit les légumes.
Un régime aussi protéiné n’est pas sans conséquences. En effet, l’organisme ne reçoit plus son apport habituel en glucides et lipides, et compense en utilisant les protéines en excès pour continuer à fonctionner.

Quels sont les risques encourus du régime dukan au niveau de la santé ?

Les conséquences sur la santé peuvent être multiples :
– Un dysfonctionnement rénal peut se produire, qui s’avèrerait dangereux sur le long terme.
– Basé sur l’ingestion de protéines, le régime Dunkan, surtout sur une longue durée, peut provoquer des carences en glucides. Lorsque ces glucides, présents notamment dans les féculents, réapparaitront dans l’alimentation, ils risquent de provoquer une reprise de poids (l’organisme, anticipant une pénurie prochaine les stockera).
– Peu de fibres dans ces régimes : des problèmes intestinaux peuvent survenir.
– Des carences en vitamines et en minéraux peuvent aussi se traduire par de la fatigue. Des chutes de tension peuvent se produire, ainsi que des crampes musculaires.
– Le corps va réclamer beaucoup d’eau pour évacuer les toxines apparues suite à la consommation d’une si grosse quantité de protéines, d’où une élimination des sels minéraux, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.
– Hypertension d’artérielle. Plusieurs études, mises en lumières par les associations de consommateurs végétariens, ont prouvé qu’une forte consommation de protéines d’origine animale favorisait l’apparition de maladies cardiaques et de cancers.

Quels sont les effets secondaire du régime dukan ?

Plusieurs effets indésirables peuvent se produire, tels qu’une mauvaise haleine chronique, ou une sensation de sécheresse au niveau de la bouche, des troubles de l’humeur…
Au moment d’entreprendre votre régime Dukan, soyez donc bien conscient qu’il ne sera pas inoffensif, et qu’il peut mettre votre organisme en danger.

2 Déc
2016

Bonjour le monde 😉

Je suis Francoise Languin j’ai 27 ans et vie dans la marne après 2 grossesses je n’arrivais plus à retrouver ma silhouette d’avant alors comme beaucoup j’ai testé de très nombreux régime minceurs qui ont eu plus ou moins de succès et parfois quelques conséquence néfaste. Mais surtout quand je réussissait à perdre les kilos souhaitées je les reprenais immédiatements après avoir arrété le dit régimes.

Heureusement avec le temps j’ai compris comment réussir a réajuster mon équilibre alimentaire et perdre mes kilos en trops sans les reprendres dans ce blog je vous raconterai ma vie mais pas trop et surtout je décripterai tous les régimes qui existe et vous donnerai mon avis en positif ou en négatif

N’hésitez pas à me laisser des commentaires

A bientôt je l’espère

Francoise